1 févr. 2008

Minitel minitel les madeleines sont à l'air libre.

Il est vrai que si j'étais un mec bien je serais nettement plus présent ici plutôt qu'ailleurs, et ce pour la bonne cause.
Mais comme personne n'est parfait, et que j'ai horreur des films moralisateurs où le héros serait en fait Jake Gyllenhaal, parlons un peu sorties du moment chez les jazz-funk-macarena boys du coin.

Les Cee-Lo et Danger Mouse de chez Gnarls Barkley ne sortiront pas leur cédé avant avril, mais attendant le courant circule sur la planète comme quoi une chanson avec un titre qui courre vite serait pécho-able.
Objectivement, je répondrais que oui, cette chanson est là sous vous yeux.
Mais d'une autre manière que non, cette phrase ne ressemble à rien.






Gnarls Barkley - Run

Pharell Williams est un grand rappeur = un mec sacralisé like allah, le mec qui fait que ça sonne comme un parfum de claaaasse.
Preuve en est que moi aussi je pourrais rapper avec des nike boots des congas et un saxophonique fond sonore mais ça sonnerait pas pareil à coup sûr.
Mais comme je me décourage bien trop vite à chaque fois, No One Ever Really Dies fera le reste.
Ah oui au fait un album au printemps 2008 te guette au coin de la rue, fais y gaffe.






N.E.R.D - Everyone Nose

Ah! oui j'oubliais. Un peu d'electro dans cet article que diable.
Le zip des 10 remixes de By The Time est sorti chez la fluokids area.
Ca se passe ici, soyons beaux joueurs.





Ali.

3 commentaires:

Julian a dit…

surprenan le N*E*R*D*... il zon vrémen le don pour inové quand mem...

DownTownKids a dit…

ah ouais putain le NERD : impatience totale

d'ailleurs cette photo qui circule sur le net annonce de très bonnes choses :

http://bbcicecream.com/blog/wp-content/uploads/2008/01/photo-17.jpg

sinon ce premier n'est pas très flamboyant, plutot classique dirons nous....

barb michelen a dit…

Hello I just entered before I have to leave to the airport, it's been very nice to meet you, if you want here is the site I told you about where I type some stuff and make good money (I work from home): here it is